Quelques étapes pour remplacer votre contacteur jour-nuit

Vous avez sûrement un contacteur jour et nuit à votre disposition et vous l’utilisez très bien. Après quelque temps d’utilisation, il tombe en panne et donc l’utilisation n’est plus possible. Voici un article qui vous présente quelques étapes pour remplacer votre contacteur jour et nuit.

Les préparatifs et l’installation des disjoncteurs

Le contacteur est un dispositif qui vous permet de lancer l’alimentation de votre chauffe-eau à une heure spécifique.
Cette heure est souvent dans les environs ou les tarifs électriques sont les moins chers. Avec le temps, il peut arriver que ce contacteur ne fonctionne plus normalement et donc tombe en panne.

A découvrir également : Comment faire des économies d'énergie dans votre maison ?

Alors vous décidez de faire le diagnostic de votre contracteur et vous confirmer qu’il est vraiment tombé en panne. La première chose à faire est le préparatif. Le préparatif consiste à couper le courant permettant ainsi de sécuriser votre intervention. Ensuite, vous devez réunir les éléments nécessaires pour faciliter le branchement à nouveau. Il vous revient donc d’utiliser deux disjoncteurs divisionnaires de 2 A et 20 A avec un nouveau contacteur.

C’est le moment de passer à l’installation des disjoncteurs. Ces deux disjoncteurs que vous avez pour le contracteur seront donc mis en marche par des peignes grâce à l’interrupteur différentiel. Alors la borne C1 du compteur électrique doit être reliée à un conducteur rouge et un disjoncteur de 2 A. Ce conducteur rouge à une dimension de 1,5 mm.

A lire aussi : Quelques astuces pour garder vos W.C toujours propres

Raccorder le contacteur et installer le deuxième disjoncteur

Après avoir installé le premier disjoncteur, c’est le moment de raccorder le contracteur. Pour ce faire, vous raccordez la borne C2 du compteur électrique à celui de la borne A2 du contacteur. Ce raccordement est fait à l’aide d’un conducteur marron de 1,5 mm. Vous allez ensuite relier les fils marron et bleu autour de la bobine de commande du contracteur.

C’est le moment d’installer le deuxième disjoncteur. Il suffit de mettre en place tous les éléments nécessaires pour l’installation du dispositif. N’oubliez pas de mettre en position le disjoncteur et surtout de vérifier chaque fois le bon déroulement du contracteur.

Previous post Affaissement de la charpente : voici tout ce qu’il faut savoir
Next post Réparation du store de votre habitation : voici tout ce qu’il faut savoir